top of page
Rechercher
  • Gilles Pardon

Et vous ? Vous en faites quoi de votre Préparation Mentale ?



Virginie Pascale, avocate, Ambassadrice Equ'hypnose 2022, a eu envie de vous parler de son expérience en Préparation Mentale aux côtés de Julia Pardon.

Sous articles concis, elle vous permet de prendre conscience du rôle et de l'impact de ce travail !


 

Episode 1 :

La préparation mentale a le vent en poupe. Alors effet de mode ?

Peut-être et c’est ce qui peut la desservir quand elle est annoncée par certain(e)s comme une « solution miracle ».

La préparation mentale ne fait pas de miracle (comprendre qui arrive par une intervention divine).

Par contre, elle peut véritablement vous aider à concrétiser vos objectifs et vous accomplir tout simplement.

Parce que ce qui compte dans la préparation mentale, c’est ce que vous en faites !

C’est pour cette raison qu’il est important de la réaliser avec une personne qui maitrise parfaitement la matière et ses techniques et qui saura vous guider et vous apprendre à vous servir de votre « trousse à outils » mentale.

La préparation mentale est votre alliée lorsque vous êtes pris de doute, que vous rencontrez des difficultés. Elle vous permet de vous transcender, de transgresser les « croyances limitantes ».

Il ne faut pas « faire » de la préparation mentale mais la faire vivre pleinement pour se réaliser soi-même dans ses objectifs.

Vous êtes au cœur de cette préparation et en êtes le chef d’orchestre. Il faut juste trouver la bonne personne qui mettra entre vos mains la baguette (magique ?) du virtuose que nous sommes tous en puissance.

 


 Episode 2 :

Tellement de possibilités avec la préparation mentale !

Elle peut notamment être utilisée comme un « outil de substitution ». Pour ma part, elle me permet de monter à cheval mentalement lorsque je ne peux pas le faire physiquement.

Elle peut, par exemple, permettre d’enchainer les week-ends de concours sans pour autant pouvoir monter la semaine.

La préparation mentale vous permet de mettre à profit vos compétences acquises ou en cours d’acquisition, de les retravailler, de simuler des mouvements et ressentir les choses.

C’est une « télé-équitation » en quelque sorte.

Cette séance virtuelle aura pour but de vous faire réussir un exercice précis. D’où l’importance, dans la mesure du possible, de partager votre préparation mentale avec votre coach pour effectuer un travail d’équipe. Cela vous permettra d’accroitre vos compétences à cheval en reproduisant, à volonté, les mouvements et sensations mentalement.

Ainsi, il y a le travail à cheval, le travail à pied et le travail mental !

A vous de jouer

 


Episode 3 :

La préparation mentale, gagner en autonomie.

Nous l’avons vu, la préparation mentale est un travail tout autant personnel que d’équipe. Tout ce travail a notamment pour but de faire gagner en compétences au titre desquelles la confiance.

On ne va pas se mentir, cette confiance est mise à l’épreuve à maintes reprises puisque nombreux sont les moments où l’on se retrouve face à nous-même et à notre cheval. C’est en puisant dans nos ressources accrues par la préparation mentale que l’on peut (re)trouver force, motivation et solutions.

Et lorsque l’on réussit à franchir cette étape c’est que l’on a véritablement gagné en autonomie : Trouver dans le travail d’équipe réalisé les outils et solutions nécessaires pour surmonter ce qui nous paraissait une difficulté.

Cela ne signifie pas, loin s’en faut, que l’on peut se passer de coach, préparateur mental ou autre puisqu’ils continueront à nous faire progresser mais il est possible d’envisager un travail différent, en autonomie. Amusez-vous à vous poser la question de ce que vous aurez dit votre coach dans telle situation, que vous aurez conseillé votre préparateur mental à l’apparition de telle ou de telle émotion ? Vous trouverez la solution car elle est désormais ancrée.

Cette confiance en vous, personne ne pourra plus vous l’enlever ou vous en faire douter.

 



 Episode 4:

La préparation mentale, outil de récupération.

Qui n’a jamais connu cette déprime du dimanche soir . Celle qui vous fait tout remettre en question et vous empoisonne car vous avez contre-performé (voir raté) lors de votre dernier parcours du week-end.

Ce sentiment d’échec est terrible : il vous fait totalement douter de vous, de votre capacité à cheval (et même à pied tant qu’à faire !). Votre cheval est planté, c’est sûr et c’est bien la seule certitude que vous avez encore en ce dimanche soir qui va vous ruiner toute votre semaine …

Et bien c’est ce fameux dimanche soir que vous allez mettre à profit grâce à votre préparation mentale.

Cette préparation va devenir un outil de récupération : Récupération de votre moral bien sûr ! mais aussi récupération de tous les points positifs. Car oui dans la contreperformance, on doit trouver des éléments qui font avancer.

L’analyse que vous aurez de votre contreperformance grâce à la préparation mentale vous permettra d’identifier ce que vous n’avez pas mis en place, la façon de le faire et de trouver des solutions que vous n’aviez pas forcément imaginé auparavant.

Grâce à la préparation mentale, vous allez pouvoir appliquer cette fameuse phrase de Nelson Mandela « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ». Elle va prendre tout son sens et surtout passer de la belle théorie à la pratique concrète et efficace.

Il y a toujours quelque chose de positif à trouver même dans un mauvais parcours.

Et si ce fameux dimanche, vous n’avez pas atteint votre objectif, vous avez de toute façon appris et donc engrangé de nouvelles compétences dans votre boite à outils de la préparation mentale.

Vivement dimanche prochain !!



>>> Cet article sera mis à jour au rythme des réflexions de Virginie. Alors, restez connectés !

 

36 vues0 commentaire

Comments


bottom of page